Gaec Soulié est à votre service pour la vente de noix.

Le verger de notre exploitation se compose de 27ha de noyer en variété Marbot majoritairement ainsi que Franquette. Cette production a été développée sur notre ferme depuis les années 1990 suite à l'arrivée de la mécanisation, permettant d'alléger considérablement les frais de personnel.

 

La Plantation

Les vergers sont conduit en plantation traditionnelle, c'est à dire que chaque noyer est distant de 10 mètres sur la ligne et dans la rangée (plantation 10x10m). La plantation se réalise du mois de décembre au mois de mars. Les plants utilisés sont greffés et sont achetés chez des pépiniéristes. Ils sont ensuite élevés sur notre ferme jusqu'à l'âge de 2/3 ans. Il faut ensuite attendre l'âge d'environ 7 ans pour commencer à ramasser des noix. L'âge de pleine production est atteint entre 10 et 15 ans suivant les variétés. Un noyer greffé peut vivre jusqu'à 40 ans

 

 

Les variétés

Nous produisons deux variétés  :
Marbot : variété originaire des environs de Beaulieu sur Dordogne. Variété précoce donc idéale pour la noix fraîche. Elle est aussi commercialisée en noix sèches.
Franquette : variété originaire de l'Isère. Variété tardive commercialisée en noix sèches.

 

L'entretien des vergers

Les vergers sont taillés de novembre à mars pour permettre une meilleure mise à fruits.
La fertilisation est effectuée dans le mois de février à base de compost de fumier des bovins de l'exploitation. Un apport d'azote minéral est réalisé début mai pour améliorer la mise à fruits des arbres.
Le gazon présent entre les noyers est tondu 4 fois par an pour créer un mulch et pour obtenir un gazon ras pour faciliter la récolte.
L'inter-ligne est désherbée deux fois par an. Durant l'été, les vergers sont irrigués selon les besoins.

 

La récolte

L'automne rime avec la récolte des noix. Autour du 10 septembre, nous ramassons les noix fraîches jusqu'au mois d'octobre ; c'est à dire quand il faut peler le cerneau. Chaque noyers est vibré à l'aide d'un tracteur équipé d'un secoueur hydraulique. Les noix tombent au sol dans leur enveloppe verte que l'on appelle le brou.

Une ramasseuse automotrice prend ensuite le relai pour ramasser directement les noix au sol à l'aide de balais caoutchouc. L'automotrice sépare les feuilles, une grosse partie des branches tombées au sol et la terre. Les noix tombent ensuite dans la trémie de l'automotrice.

Une fois celle ci pleine, les noix sont vidées dans une remorque pour se diriger vers la station de lavage. (Photo) les remorques sont déchargées dans une fosse. La laveuse effectue le lavage des noix qui sont ensuite triées une première fois pour retirer les noix noires ainsi que les pierres. Vient ensuite les écaleuses qui vont retirer le brou.

Un dernier tapis permet de trier les mauvaises noix ainsi que les cassées pour terminer leur cheminement dans des caisses en plastique (appelées palox) contenants plus de 300kg de noix.

Début octobre à début novembre, nous ramassons les noix sèches. Nous répétons les mêmes opérations que pour les noix sèches sauf qu'au final, les noix lavées sont séchées au gaz dans des séchoirs en bois pendant 3 à 4 jours.

 

La commercialisation

Nous commercialisons deux types de produit :

  • la noix fraîche : produit frais qui doit être consommé rapidement et conservé au réfrigérateur. Une fois la coquille enlevée, la peau qui recouvre le cerneau doit être retirée pour être consommable.
  • la noix sèche : produit sec qui peut être consommé dans l'année et doit être conservé au sec.

Nous vendons la majeure partie des noix en palox à des négociants et nous sommes payés suivant la qualité.

Nous vous proposons aussi une vente aux particuliers. Nos noix sont vendues emballées dans des sacs de 1 à 5kg à un prix de 4€ le kilogramme.

Retour en haut de page

La Noix